Durable

Pourquoi utiliser le furoshiki ?

Qu’est-ce que le furoshiki ?

La création du furoshiki, remonte au VIII siècle au Japon. Ce sont des carrés de tissus qui, selon le pliage ou le nouage employé, ont des utilités différentes.

À l’origine, cette pratique ancestrale avait pour but d’emballer des affaires lors de trajets comme pour se rendre au bain public ou encore pour protéger les marchandises.
Le modèle traditionnel du furoshiki est un carré allant de 45 cm jusqu’à 120 cm de côté. Sa taille détermine son utilisation.
En effet, les furoshikis faisant entre 45 et 50 cm de côté sont généralement destinés à l’emballage alimentaire. De 65 à 75 cm le furoshiki pourra être utilisé comme emballage pour cadeau. Les tailles supérieures du furoshiki peuvent être utilisées comme sac de courses ou alors comme emballage d’objets et/ou de marchandises.

Le furoshiki a longtemps été utilisé mais a connu une perte d’utilité avec l’arrivée des sacs plastiques, le faisant devenir obsolète et désuet.

Avec un retour aux modes de pratiques anciennes et une volonté de consommer zéro déchet, le furoshiki fait son grand retour et dépasse les frontières japonaises se retrouvant de nos jours un peu partout dans le monde.

Le furoshiki est traditionnellement réalisé en coton pour sa résistance au transport des objets. D’autres matières sont aussi utilisées comme la soie et la crêpe qui sont destinées à l’emballage des cadeaux.

Cependant, ces matières traditionnelles du furoshiki sont remplacées pour laisser place à d’autres, utilisées dans l’industrie textile comme la viscose ou le nylon.

 

Pourquoi ces matières sont-elles contraires à la démarche écologique du furoshiki ?

La viscose est destinée à imiter la soie, on la retrouve dans les tissus en velours et satinés. Elle est souvent présentée comme une alternative au polyester polluant, permettant de minimiser l’impact environnemental et d’augmenter la qualité du produit.
Toutefois, l’image de la viscose est embellie par les marques qui l'utilisent. La réalité de ce produit est différente de ce que celles-ci souhaitent montrer. En effet, la viscose est constituée de cellules et de fibres végétales, il est donc facile de penser que cet ingrédient est naturel. Bien que la viscose ait des origines naturelles, son procédé de transformation chimique ajoute des substances nocives et dangereuses pour l’environnement et la santé des Hommes.
L’impact environnemental dans l’utilisation de la viscose est important tout au long de son processus de transformation. En effet, les fibres et cellules naturelles proviennent de cellulose de bois de forêts non protégées et en danger.
Il est estimé que 30% de la viscose de nos tissus proviennent de forêts en danger comme les forêts tropicales. De plus, le procédé chimique servant à l’élaboration de la viscose pollue massivement les eaux, rejetant les produits chimiques utilisés dans les cours d’eau car les normes sanitaires et environnementales ne sont pas appliquées dans les pays où les tissus sont produits, à savoir majoritairement les pauvres d’Asie.

 

La solution 1for2 :

Si vous souhaitez conserver l’aspect écologique du furoshiki tout en participant à l’économie circulaire, 1for2 a la solution pour vous.

Notre partenaire Alterosac vous propose des furoshikis, confectionnés à partir de coton certifié Oeko-Tex, pour de nouvelles habitudes zéro-déchet !

Deux tailles de furoshiki aux motifs variés, vous sont proposées, allant de 50 cm de côté à 75 cm de côté.

 

Les furoshikis sont vos alliés zéro-déchet indispensables !

Qu’attendez-vous pour les retrouver ?

 

Respect the Earth, Respect Yourself.

Articles similaires